Sharing is caring!

« La paix n’est pas un vain mot mais un comportement à apprendre à nos enfants, on veut repartir à zéro, on veut oublier le chaos mais comment ? Je vous dis qu’il faut pardonner, pardonner sans hésiter. Se réconcilier, pour éviter le sang versé… » Quand je pense à la paix, je pense instantanément à cette chanson de O’nel Mala un chantre chrétien ivoirien.

La paix, cet état si fragile

article sur la paix pour le mondoblog challenge par cultik bamba aida marguerite
paix par MK817 via Pixabay CC

La paix est en chacun de nous. Pour moi au delà du comportement, c’est la lumière qui côtoie l’ombre. Parce qu’en chacun de nous il y a cette part de lumière et cette part d’ombre. Il arrive que la lumière nous emplisse totalement ou en grande partie et que l’ombre ne soit plus qu’une tache au loin. Mais il arrive aussi que l’ombre prenne le pas. Ce combat est intérieur et en chacun de nous. À la différence de l’ombre, la lumière ne se partage pas aisément.

Comme John Lennon l’a dit dans sa chanson Imagine  » i wonder if you can… » parce qu’il existe des êtres qui ne sont que lumière et d’autres qui ne le sont pas et qu’on ne peut pas changer. La paix est un état si fragile, telle une flamme de bougie cet état vacille souvent et on a peur de le perdre pour de bon. Mais il y a toujours une personne qui rallume la flamme, qui nous fait comprendre que la paix n’est pas une chimère : elle existe bel et bien.

Ça commence avec toi

Ok, ça ressemble à un slogan de mauvais goût et pourtant… la paix commence avec toi. Tous les combats pour maintenir la paix, créer un climat stable, sauver des vies ont toujours debutés avec une personne. Un personne qui a décidé de ne pas céder à l’appel de l’ombre souvent au prix de sa vie. Une personne qui a dit « moi je ne prendrai pas les armes, moi j’utiliserai ma voix, j’utiliserai la lumière qui est en moi en espérant qu’elle soit assez puissante pour repousser l’ombre ». Parks, Luther King… ils ont décidé d’être cette lumière, d’être des représentants de la paix, d’incarner la paix dans leur communauté. Ils ont montré que même pour des combats justes il ne fallait pas verser dans la colère, pas verser le sang.

Pour maintenir la paix -cet état si fragile- dans notre cercle restreint, notre communauté, d’autres communautés dans le monde… il faut commencer par se laisser emplir par la lumière,  laisser refléter la lumière, adopter un comportement et le faire adopter autour de nous. C’est un combat de longue haleine, un combat permanent, le combat de l’humanité.

Ce combat, es-tu prêt à le mener ?

Sharing is caring!