12 juin 2017

Ces attitudes des taximètres qui « chauffe coeur » à Abidjan

Depuis que je suis assez grande pour me déplacer seule, j’ai toujours emprunté des taxis à défaut de profiter de la voiture de ma mère ou de mon père. Je suis donc une rodée dans ce domaine et la négociation ou « arrangement » avec les taximètres, comme on le dit ici n’a plus vraiment de secret pour moi.

Je devrais donc avoir fait le tour de la chose depuis et ne plus être surprise, mais chaque jour, je découvre que les taximètres d’Abidjan ont plus d’un tour dans leur sac et que même quand on pense qu’on a tout vu, on est loin du compte. Vous allez donc découvrir juste en bas, ces attitudes des taximètres qui « chauffe cœur » à Abidjan.

Quand ils veulent causer et vous non.

  • Maman bonjour on dit quoi ?

Quand j’entends cette phrase, je sais que le trajet sera long et ponctué de diverses plaintes ou d’histoires ou même de tentative de discussion. Dans ce cas, je prends mes écouteurs et je me coupe du monde pour faire comprendre que je ne suis pas prête à discuter. C’est là que :

  • ils mettent la radio et mettent le son à fond

Dans ce cas, je suis bien obligée de ranger mes écouteurs vu que je ne veux pas me détruire le tympan en les suivant sur ce chemin. Dès que c’est fait, subitement, ils n’ont plus envie d’écouter la musique, et ils entament la discussion.

  • Quand ils n’ont pas de radio, ils allument le lecteur audio de leur smartphone

Parce que j’écoute la musique et que je refuse de discuter, il faut montrer que le smartphone a aussi un lecteur audio et que je ne suis pas la seule. Vu que le son n’est pas aussi puissant que celui d’une radio normale, ils rajoutent en chantant à tue-tête.

 

Ces attitudes des taximètres qui "chauffe coeur" à Abidjan, cultik, mondoblog, bamba aida marguerite
Taxi d’Abidjan par Kokotaboy via Panoramio CC

Quand ils n’aiment pas l’arrangement, mais vous prennent quand même.

Je n’ai jamais compris cette attitude. Normalement quand on n’est pas d’accord on n’est pas obligé d’accepter. Ils disent oui, mais au fond ils sont en colères et c’est là que  :

  • ils filent à toute allure et tombent dans tous les trous

OK, parce que la somme que je donne ne plaît pas, je vais avoir le vertige, je vais avoir mal au ventre et je vais me choper des maux de reins. Je me demande pourquoi est-ce qu’ils acceptent s’ils savent que ça ne les arrange pas.

  • Ils disent « tcrhoouuu » (insulte de chez nous) jusqu’à la destination

Ce genre de comportements sérieux, ça me peine. J’ai dit mon prix et je pense qu’on a le choix ou de dire oui ou dire non alors pourquoi dire oui et m’abreuver d’insultes sur des kilomètres.

Quand ils ont des problèmes et que vous devenez une sorte de « messie »

Je me souviens d’être montée dans un taxi une fois et le monsieur m’a dit avec un air très sérieux :

  • maman c’est toi que j’attendais.

(pourquoi toujours on me dit maman !). Il avait déjà parlé, mettre mes écouteurs aurait été un manque de respect. J’ai dû écouter une histoire très sexuelle et donner mon avis. Ce n’était pas de la rigolade vu que le monsieur semblait réellement souffrir avec sa femme. Ils ont souvent des problèmes avec leurs épouses sûrement à cause du fait qu’ils sont tout le temps sur la route et que rester assis trop souvent diminue les compétences sexuelles (c’est ce que j’ai cru entendre).

Je pourrais citer bien d’autres exemples par exemple : quand ils ont le béguin pour toi, quand vous n’êtes pas de la même confession en période de carême… Mais je vais m’arrêter là

Et vous ? Quelles sont ces attitudes des taximètres ou autres transports en commun qui vous énervent ?

Partagez

Commentaires