Sharing is caring!

Et toi, Aida Marguerite Bamba, qui es-tu ?

Et toi, Aida Marguerite Bamba, qui es-tu ? cultik, mondoblog, dans ma bulle, aida marguerite bamba, blog

La question

Je me souviens de cette question posée par une coach lors d’un évènement Google, un après midi au Sweet Garden, un restaurant situé à Abidjan à la Riviera II.

Sur le coup, je n’ai su quoi répondre. Toutes les personnes présentes avaient une réponse. Moi, je n’en avais pas. Je n’ai pu que répéter mon nom.

  • Je suis Aida Marguerite Bamba, c’est tout ce que je peux dire. Ai-je répondu ce jour-là.

Etat d’âme et introspection

Au fond de moi, j’ai ressenti une douleur ou plus précisément un mal-être. Il faut dire que je ne me suis jamais vraiment posé cette question. Je peux disserter des heures sur la transformation industrielle de matières premières, sur la création d’une nouvelle, sur la gestion d’un blog, sur la gestion de comptes sociaux, sur la vie, sur l’espace, sur la musique. Je peux aborder une pléiade de sujets, mais je ne sais pas qui je suis.

Ce jour-là, du Sweet Garden, je suis rentrée chez moi et j’ai fermé les yeux pour me remémorer mon passé pour essayer dans ces pans de souvenirs de trouver assez de substances pour me définir et pour que demain face à cette question, je réponde d’une voix forte : je suis…

Dans ces segments du passé, je me suis vue enfant, turbulente, comique, toujours en quête d’amis. Je me suis vue partageant mes repas, mes conseils, mes affaires, mon sourire, donnant mon cœur à deux mains. Je me suis vue, moquée, battue, blessée, étouffée, rejetée, brisée, entourloupée. Je me suis vue m’accrochant tel un naufragé à une planche de bois en plein océan révolté. Je me suis vu le regard au ciel criant à cette entité qui nous dirige tous mon désarroi, ma solitude.

Aida Marguerite Bamba, qui es-tu ?

À la fin de cette introspection, j’ai trouvé une réponse. La mienne n’est pas aussi belle que celles que j’ai entendues, mais c’est ma réponse.

  • Et toi, Aida Marguerite Bamba, qui es-tu ?
  • Je suis une survivante. 

Sharing is caring!